Les Grands Projets
 
La SIE, outil financier de l’Etat dédié à l’énergie

Les enjeux énergétiques du Royaume amène la SIE à s’investir durablement en faveur de l’émergence d’un secteur énergétique national nouveau, ouvert aux énergies vertes, et structuré autour d’investisseurs et de développeurs de projets publics et privés intervenant dans divers secteurs d’activité économique.

 
 

La SIE, outil financier de l’Etat dédié à l’énergie

Créée en février 2010, et dotée d’un capital initial dCréée en février 2010, et dotée d’un capital initial d’un milliard de dirhams, la Société d’Investissements Energétiques (SIE) intervient dans le secteur énergétique national en tant que levier financier, investisseur étatique de référence et co-développeur de projets dans le domaine des énergies, et plus particulièrement dans le domaine des énergies renouvelables (ER) et de l’efficacité énergétique (EE). De ce triple positionnement, découlent quatre missions essentielles : soutenir les grands programmes nationaux, couvrir le secteur Moyenne Tension (photovoltaïque et valorisation énergétique des déchets), impulser l’investissement dans l’efficacité énergétique (bâtiment et éclairage publics) et soutenir l’amont industriel.

La SIE, outil financier de l’Etat dédié à l’énergie

La SIE contribue aux programmes nationaux prioritaires
Le programme solaire marocain
Le déploiement du programme marocaine l’Energie Solaire (MASEN), dont la SIE est actionnaire à hauteur de 25%. Participant à la gouvernance de l’agence au sein de son conseil de surveillance, la SIE accompagnera Masen dans la mise en place d’une capacité installée de 2000 MW d’énergies solaires à l’horizon 2020.

Le programme national éolien intégré (PNEI)
La SIE soutient l’ONEE dans la réalisation du PNEI, qui vise l’installation de 1000 MW d’énergies éoliennes d’ici 2020. La contribution de la SIE se matérialise par des prises de participation directe ou indirecte dans le capital des sociétés de projets amenées à opérer les 1000 MW à produire.

Les programmes éoliens privés
La SIE participera directement ou indirectement en capital aux sociétés projets amenées à opérer les centrales éoliennes privées. Conformément à
 

la politique d’investissement de la SIE, les projets concernés doivent présenter une rentabilité avérée et des niveaux de risques acceptables.

Le photovoltaïque
La SIE contribue à la promotion du photovoltaïque au Maroc, à travers le développement de minicentrales dans les différentes régions du pays, et le renforcement de sa collaboration avec des partenaires orientés « développement durable ». Son champ d’intervention est axé sur les zones déconnectées du coeur du réseau, notamment dans le Sud et les zones rurales et les villes nouvelles. La société agit également au profit de l’ONEE pour la réduction du coût de la pointe du jour, dans le secteur privé, pour le développement du photovoltaïque dans l’industrie, notamment au niveau des nouvelles zones d’activité industrielle et dans le cadre de l’ouverture à la concurrence du marché de la Moyenne Tension.

La valorisation énergétique des déchets
La SIE s’investit dans la valorisation énergétique directe des déchets, à des fins de tri-génération et de production locale d’engrais bio ou de combustibles renouvelables. La société est engagée aussi dans le développement de la filière industrielle de production de digesteurs, à terme « made in Morocco », et dispose d’ores et déjà d’une offre de digesteurs pour les régions marocaines.

L’éclairage public
Favorable à la gestion déléguée structurée, la société incite les communes marocaines à conclure des partenariats publics - privés (PPP entre Commune, SIE et opérateur privé) pour l’optimisation de la consommation électrique et l’amélioration de la qualité et de la continuité du service d’éclairage public à l’échelle locale. Bénéficiant de l’expertise d’opérateurs privés confirmés dans le domaine, la SIE promeut la filière de l’efficacité énergétique en faisant participer les opérateurs nationaux. Outre l’intérêt économique direct pour les communes, cette approche sert directement les intérêts de l’ONEE dans la mesure où elle contribue à une

.