Les Grands Projets
 
L’Office National Des Aéroports, vol au dessus d’une réussite

L’ONDA est engagé dans une nouvelle démarche stratégique qui vise à renforcer ses acquis en matière d’infrastructures et de plateformes aéroportuaires, et à mobiliser l’ensemble des ressources humaines et financières vers la performance, la culture client et la gouvernance.

 
 

Evolution de la demande et renforcement de l’offre
En phase avec les grandes mutations que connaît le secteur aéroportuaire à l’échelle nationale et internationale, l’ONDA s’est engagé à faire évoluer son mode opératoire pour l’inscrire, au delà du technique, dans une logique d’entreprise.

L’office se donne désormais pour objectif principal de devenir un établissement public exemplaire et une référence de premier plan dans tous les domaines d’activité. L’office se doit alors d’être :

Un Instrument national stratégique
L’ONDA est le responsable national de l’espace aérien du Royaume et de ses points d’entrée pour les aéronefs et les passagers aériens. Assurant la connectivité et la desserte du pays à travers les centres de contrôle et les aéroports internationaux, l’Office est également responsable du plan national de développement des capacités d’accueil et de traitement des avions et des passagers aériens.



 

Ce rôle stratégique au coeur du domaine aérien national amène l’ONDA à disposer de sa propre académie de formation d’ingénieurs et de contrôleurs aériens.

Un Vecteur du développement économique
Au coeur du secteur aérien national, l’ONDA ne se limite pas à ses fonctions techniques de gestion, mais contribue continuellement au développement du Royaume, à travers des investissements dans des grands projets structurants.

L’office dispose d’un programme d’investissement dans les infrastructures et les équipements qui se chiffrent en milliards de dirhams. Ces engagements financiers permettent à l’ONDA de construire, de maintenir et de développer un ensemble d’autoroutes et de routes aériennes, des centres de contrôles aériens, des tours de contrôle, des aéroports et des aérogares, voire les mécanismes de recettes correspondants.



















.